journeauxLa chronique du patron.

 

A cet endroit vous trouverez régulièrement des articles en rapport avec le marché immobilier luxembourgeois.

 

L’habitat au Luxembourg, bénédiction pour les uns, plus qu’un défi pour les autres

 

Depuis de nombreuses années, la situation du marché immobilier luxembourgeois continue à évoluer dans la même direction, cap vers le Nord.

En effet que ça soit au niveau de l’évolution des prix à la vente ou de la location, la situation ne s’améliore pas et les prix continuent à évoluer à la hausse malgré les mesures prises par l’Etat comme p.ex. le pacte logement.

Les raisons de cette hausse sont certes multiples mais sont partiellement dues à la particularité du marché de l’emploi à Luxembourg. Celui ci est tributaire d’une main d’œuvre importée. En effet notre économie se doit de créer tous les ans un solde net positif d’emplois afin d’assurer d’une part une certaine croissance mais également pour que nos acquis sociaux puissent perdurer.

Le réservoir de main d’œuvre à Luxembourg et dans la grande région est de plus en plus épuisé. Ainsi la création d’emplois dans des secteurs traditionnels de même que dans de nouveaux créneaux économiques draine vers Luxembourg de nombreux spécialistes venant de plus loin que l’au delà des frontières.

Il en ressort que notre marché du logement connaît une demande dépassant largement l’offre tandis que nos capacités pour créer des logements à Luxembourg restent limitées à court et moyen terme aussi bien pour des raisons logistiques qu’administratives. Les terrains développables ne sont que rarement offerts sur le marché ou les aléas administratifs jouent souvent un mauvais tour au promoteur.

Etant donné que les deux phénomènes décrits risquent de perdurer et qu’à l’heure actuelle personne ne connaît par ailleurs les conséquences d’une hausse éventuelle de la TVA sur la création de logement en tant qu’investissement, le marché de l’habitat risque de rester hors contrôle c’est à dire risquant d’afficher des prix en hausse aussi bien en ce qui concerne la location que pour les biens à la vente. Il devient dès lors de plus en plus important de bien évaluer le bien recherché et de se faire accompagner par un professionnel lors de ses opérations immobilières.

Laurent Glesener

Economiste

Agent immobilier indépendant